Voici 2 questions pour trouver l’envie de travailler sur ses cours !

Posted by & filed under .

Pourquoi continuer à "galérer" ???
Cadeaux: 5 audios + 1 guide PDF
(1) 5 fichiers mp3: pour se motiver et être en forme (issus de mes articles) + (2) le Guide PDF "Mes 4 techniques pour travailler régulièrement et réussir ses examens"

« J’ai pas envie de travailler aujourd’hui, je m’y mettrai demain. »
« J’ai tout mon temps, je m’y mettrai plus tard »
« Ah non, j’ai pas envie je suis beaucoup trop fatigué ! »

Bien sûr, c’est normal de ne pas toujours avoir envie, de ne pas toujours être motivé: on n’est pas des robots ! On a des émotions… !

Pourtant, vous comme moi, savez très bien que nous n’avons pas le choix ! Pour réussir, il y a une date d’examen ou de contrôle, et il faut vraiment que nous fassions le nécessaire pour être prêt pour cette date !

Ainsi, attendre d’avoir envie de nous mettre à travailler, est extrêmement dangereux ! Car malheureusement, l’envie de s’y mettre pour de bon, ne risque certainement pas d’apparaître toute seule, comme par magie ! Dans le meilleur des cas, elle disparaîtra presque aussitôt apparue… !

Et vu qu’elle ne vient pas par magie, on se met à travailler à la dernière minute, dans l’urgence.

J'ai pas envie de travailler !

J’ai pas envie de travailler !

Trouvez-vous ce comportement idiot ? Moi oui, je trouve que c’est idiot ! Pourtant, ça m’arrive souvent de réagir ainsi, et je suis sûr que vous aussi ! 🙂

En fait, le problème lorsqu’on n’a pas envie de travailler, c’est qu’on est plus du tout dans le rationnel, mais dans un flou émotionnel: on ne sait plus trop pourquoi il faudrait le faire, et une petite voix nous pousse à préférer faire d’autres choses, à remettre à plus tard…

Ce que je vous propose c’est de rationaliser notre comportement. C’est-à-dire d’arrêter de se faire contrôler par nos émotions, mais chercher à agir de façon plus réfléchie, plus logique, pour parvenir à nous mettre à travailler, et nous donner les moyens de réussir notre contrôle ou examen.

Et si le bon sens et la simplicité avaient leur mot à dire ?

Je vais vous dévoiler un grand secret, même un immense secret ! En fait, je pense que le bon sens et la simplicité sont des outils puissants. Alors c’est ce que je vais vous proposer pour tenter de refaire naître en nous l’envie de nous mettre à travailler !

Pour ce faire, j’ai 2 questions à vous poser: 

– « Pourquoi je n’ai pas envie de travailler ? »
– « Pourquoi j’ai envie de travailler ? » (ou pourquoi je devrais avoir envie de travailler pour réussir…)

En réfléchissant à ces 2 questions par écrit, vous aurez enfin devant vous les raisons qui vous empêchent d’être motivé à travailler, puis les raisons qui devraient vous pousser à vous y mettre sérieusement !

Vous pourrez enfin arrêter de vous faire contrôler par vos émotions (peur, culpabilité). Vous agirez de façon responsable et réfléchie. C’est vous qui déciderez de travailler ou non, pas vos émotions.

Bien sûr, il n’y a pas de réponse universelle, et vous devez faire cela personnellement, pour vous, sans vous mentir. Mais je vous propose un exemple, à travers ma propre expérience 🙂

Je vais prendre une matière en particulier, car je crois que c’est plus intéressant que si je pars dans des généralités.

En fait, ces derniers temps, j’ai vraiment du mal à trouver l’envie de travailler mon cours de Génétique. Alors, c’est parti !

 

* Pourquoi je n’ai pas envie de travailler mon cours de Génétique ?

Je n’ai pas envie…

– car dans l’immédiat, je préfère faire des choses plus plaisantes et plus simples: regarder la télé, rêver, écrire, manger quelque chose, me faire un cappuccino, consulter mes emails, aller faire un tour sur facebook, lire un article….

– car je trouve le cours difficile: je ne comprends pas encore tout, je suis tout seul face à mon cours et mes difficultés, cela m’énerve et me frustre.

– car j’ai peur de ne pas parvenir à comprendre ou à apprendre ce qui est important; peur de l’ampleur de la tâche.

En ayant écrit ces raisons, j’en prends plus conscience, et je peux réagir plus efficacement: demander l’aide à quelqu’un qui a compris ce que je n’ai pas compris, me discipliner un minimum, faire des petits pas plutôt que de rester immobile, trouver ce qui devrait me motiver à travailler (voir questions suivantes)….

* Pourquoi j’ai envie de réviser mon cours de Génétique ?

J’ai envie…

– car je n’ai pas le choix, et qu’il faut que je donne le meilleur de moi, afin de réussir l’examen, et me donner une chance de plus, parmi les autres matières, de passer en 2nde année de Psycho

– car j’aime la psychologie, et je veux passer en 2ème année

– car ce n’est pas si compliqué puisque j’ai quand même des bases, issues de mon Bac S, Spécialité SVT. En plus, j’aimais vraiment bien la SVT !

– car ce cours m’intéresse vraiment, en fin de compte… J’apprends à comprendre l’activité cellulaire, l’influence des gênes, etc… Le but n’est pas de faire de moi un généticien, mais de me sensibiliser afin de porter un regard critique sur certaines notions (OGM, clonage, maladie génétique, etc…)

 

Vous voyez, en y réfléchissant, et en arrêtant d’être dans l’émotionnel en ayant peur, je vois bien que j’ai quand même de très bonnes raisons qui devraient me pousser à travailler ce cours.

Ainsi, je donne du sens à ce que je fais: je sais pourquoi je le fais et, pourquoi je dois le faire.

Comment utiliser ces réponses ?

Eh bien, en les relisant (ou complétant !) à chaque fois que la phrase tueuse  (la « Killer Sentence » ! En anglais ça l’fait…! :p) refait apparition: « Je n’ai pas envie de travailler mon cours de Génétique » ! (Cela suppose d’avoir cette feuille dans mon cours !).

Et vous, vous avez des techniques pour trouver l’envie de vous mettre à travailler ? 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Pourquoi continuer à "galérer" ???
Cadeaux: 5 audios + 1 guide PDF
(1) 5 fichiers mp3: pour se motiver et être en forme (lecture de mes articles) + (2) le Guide PDF "Mes 4 techniques pour travailler régulièrement et réussir ses examens"

9 Responses to “Voici 2 questions pour trouver l’envie de travailler sur ses cours !”

  1. Mathieu

    Salut Kevin !

    C’est en lisant cet article que tu m’a redonné l’envie de travailler mes cours pour préparer mes partiels !

    Et oui les vacances c’est bientôt finit…

    Il reste plus qu’à assurer maintenant 🙂

    A bientôt,

    Mathieu

    Répondre
    • Nivek

      Hello Mathieu ! Merci beaucoup pour ton commentaire 🙂

      Heureux que mon article ait pu t’insuffler un élan d’énergie pour te mettre sur tes cours ! 😉
      Logique VS Émotion: c’est vraiment très impressionnant de constater que nos décisions sont vraiment souvent irrationnelles, contrairement à ce qu’on pense ! (les marketeurs l’ont bien compris… :p)

      Moi aussi, j’ai mes partiels dans 1 semaine environ !
      Autant te dire que c’est pas facile de réviser, mais je le fais ! Je fais des petits pas dans la bonne direction. D’ailleurs, c’est très important d’être son meilleur ami, pour arrêter de culpabiliser, mais s’encourager ! (cela m’inspire un article… ^^)

      Bon courage à toi Mathieu ! 🙂

      A très bientôt !

      Répondre
  2. Alexandre
  3. Sali

    J’ai besoin d’envie j’ai le bac dans 5 mois j’ai pas commencé jusqu’à maintenant chaque fois j me dit demain . ou je suis fatiguée
    Bref . j v essayé et voir 🙂

    Répondre
  4. finilaprocrastination

    Salut!

    J’ai lu ton article beaucoup trop tard, je suis dans ma semaine d’examens, et pourtant je crois bien qu’il a réussi à me donner le déclic !

    Je vais utiliser ta méthode pour mon prochain semestre en m’obligeant à mettre le nez dans mes cours.

    J’aime ce que je fais mais malheureusement je prends tellement peur de mal faire, peur de réviser, de m’investir et de rater mes épreuves, que je les révise au dernier moment … (= pessimisme qui te rend content parce que tu ne seras jamais déçu de tes notes x)).

    Mais maintenant ça me fatigue d’être dans la galère et je suis maintenant en L3 donc il serait temps. Ça me remotive pour la suite.

    Merci à toi.

    Répondre
    • Kévin

      Merci beaucoup pour ton commentaire et ton témoignage, ça me parle beaucoup… ! 🙂
      Bon courage, j’espère que les principes de l’ebook vont t’aider !

      Répondre
  5. Marc

    C’est une bonne intention mais je pense que le problème est plus profond que ça, ça marche peut etre pour se motiver au brevet ou au bac mais aprés c’est une autre histoire, on n’a juste pas envie de bosser parce que c’est chiant, et inutile si on regarde comment les américains travaillent et ce que ça leur apporte de plus qu’a nous. Et la question pourquoi j’ai envie de bosser c’est juste parce qu’il faut le faire ce n’est pas du tout une envie, c’est comme quand tu va aux toilettes, t’y va parce que sinon tu va crever si tu te retiens mais t’as pas forcement envie d’y aller. Tu le dis toi meme tu veux passer en seconde année pas étudier un cours chiant et inutile dont les grandes lignes essentiels à l’esprit critique se retrouve dans une vidéo de 5 min sur Youtube.

    Répondre
    • Kévin

      Hello Marc, merci pour ton commentaire ! 🙂

      J’ai bien aimé ton analogie avec les toilettes… Ahah 😉 Et je suis d’accord avec toi : le problème est plus profond, sans doute !
      J’ai écrit cet article il y a 4 ans (2013) et aujourd’hui je ne dirai pas que « nous n’avons pas le choix » : en fait, dans la vie, on souvent plus de choix qu’il n’y paraît (même dans un régime non-démocratique). On ne peut pas contrôler tous les événements extérieurs, mais on peut maitriser notre façon d’y réagir : la première des libertés fondamentales qu’on a, c’est nos pensées ! (c’est pas de la philo, c’est très pragmatique).

      En vérité, pour reprendre l’exemple de tes toilettes : j’ai le choix de me retenir ou non. Simplement, comme je préfère ne pas souffrir et que c’est pas un grand effort, eh bien je vais aux toilettes. Pareil pour la vaisselle par exemple : je préfère manger dans des assiettes propres que sales, mais je pourrai très bien manger dans une assiette sale, personne ne m’oblige à les laver :p Et pour un cours : j’ai le choix de ne pas apprendre, de ne pas aller en cours (avec les conséquences que ça implique : qui ne sont pas forcément si dramatiques, d’ailleurs), mais comme j’ai besoin de ce diplôme de vétérinaire (par exemple) pour exercer cette profession, alors je bosse ! 🙂

      En tout cas l’idée de cet article (les 2 questions ne sont qu’une suggestion) c’est de (re)donner du sens à ce qu’on fait : si je fais ce que je fais, est-ce par « obligation », pour faire plaisir à mes parents, à la société ? Ou bien parce que je suis motivé, que j’ai un projet (pro/perso) et que ces études/cette filière/cette matière peut m’aider à réaliser ce projet ?
      Si je n’arrive pas à voir en quoi ce que je fais est utile (a du sens), au mieux j’apprendrais un peu bêtement (par cœur, sans réfléchir) et en me faisant grave chier; au pire, je ferai le strict minimum, j’abandonnerai, tout simplement : le but c’est que nos études soient au service de notre vie, plutôt que notre vie au service de nos études ! 🙂

      Au plaisir, Marc ! J’espère que ma réponse t’aura éclairé, n’hésite pas à me répondre 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire