Comment étudier sans être épuisé grâce à de bonnes habitudes alimentaires

Posted by & filed under .

Pourquoi continuer à "galérer" ???
Cadeaux: 5 audios + 1 guide PDF
(1) 5 fichiers mp3: pour se motiver et être en forme (issus de mes articles) + (2) le Guide PDF "Mes 4 techniques pour travailler régulièrement et réussir ses examens"

 Cet article est un article invité écrit par Noémie Achet du blog Sante et bonne humeur au quotidien

Vous souhaitez être plus en forme et plus efficace pour travailler ? Je vous laisse en compagnie de Noémie pour découvrir à travers son super article, comment mieux manger pour mieux travailler ! 😉

Epeautre

L’ingrédient mystère qui a changé la vie de Noémie… 😉

Nous vivons dans une société où la consommation  alimentaire est dictée par les publicités et les lobbies. Mais, cela est-il vraiment bon pour la santé ? L’augmentation alarmante des cas de diabètes et d’obésité nous force à nous interroger sur nos habitudes alimentaires.

Je voudrais dans cet article vous donner plusieurs conseils simples qui vous permettront de retrouver la vitalité dont vous avez besoin pour vos études et je terminerai en vous donnant le secret qui a changé ma vie.

Commençons par deux comparaisons :

  • Si quelqu’un vous proposait avec insistance de mettre de l’essence dans le réservoir de votre voiture diesel, le feriez-vous ? Je pense que non car vous savez que votre voiture s’arrêterait au bout de quelques mètres. Vous trouveriez normal de refuser.

C‘est la même chose  pour notre corps lorsque la nourriture qu’on lui donne n’est pas adaptée à sa capacité de digestion. Il s’arrête peu à peu de fonctionner correctement.

  • Lorsque les filtres à huile et à air de votre voiture sont sales, vous les changez, et vous trouvez cela normal. Si vous ne les changez pas vous perdez peu à peu en reprise et vous finissez par abîmer le moteur.

Même chose pour les organes-filtres de votre corps…à  cela près qu’on ne peut pas les changer, mais seulement les nettoyer régulièrement.

 

Des aliments qui nous apportent les nutriments dont notre corps a besoin

Pour fonctionner, votre organisme a besoin de vitamines, de minéraux, de glucides (sucres), de lipides (graisses) et  de protéines. Il doit les trouver dans votre alimentation.

Les fruits secs

Amandes (magnésium), noix, noisettes, pistaches. Choisissez-les  naturelles (ni salées, ni sucrées). Vous pouvez manger chaque jour au petit déjeuner 8 amandes, 3 noix ou noisettes, 5 pistaches.

Les fruits frais séchés et les châtaignes

Dattes, cranberries. Vous pouvez les  alterner avec les noix ou les noisettes.

Châtaignes : 3 par jour au petit déjeuner. Elles favorisent la concentration et la mémoire (*). Vous en trouverez facilement des bocaux en grandes surfaces. Je ne vous conseille pas la crème de marron à part si vous la faite vous-mêmes car la teneur en sucre des crèmes industrielles représente plus de la moitié du pot…

Les légumes et les fruits frais

Je sais qu’il est financièrement  difficile pour des étudiants de pouvoir acheter des légumes et fruits de qualité. Essayez pourtant d’en manger une fois par jour, à la vapeur, en soupe, ou crus (en les laissant macérer dans la vinaigrette avant). Et variez les légumes, essayez le fenouil, les panais, les betteraves, le cèleri…

Les légumineuses

Lentilles, pois chiche, pois cassés, haricots rouges, blancs, soja vert.

Faites les tremper la veille, ils seront ainsi rapides à cuire et provoqueront moins de flatulences (en les cuisant avec une cuillère à café de bicarbonate de soude, vous réduisez encore les risques de ballonnements).

Je vous conseille les lentilles corail qui cuisent très vite (pas besoin de les faire tremper).

Les bonnes huiles

Pour être protégées vos cellules ont besoin de bonnes graisses. Les huiles qui sont saines pour la santé sont celles qui n’ont pas été raffinées ou cuites (***). Vous pouvez les repérer facilement : sur leurs bouteilles est écrit « première pression  froid ».

Évitez les fritures, optez plutôt pour un filet d’huile après la cuisson car en cuisant  les huiles perdent toutes leurs propriétés.

Les laitages

Contrairement  à ce que disent les publicités, consommer beaucoup de laitages n’est pas bon pour la santé (**). Beaucoup d’entre nous n’ont plus la capacité de bien les digérer car nous manquons de l’enzyme nécessaire, la lactase. Notre organisme est donc encombré par les laitages en quantité ce qui est une grosse source de fatigue mais aussi de maladies.

Réduisez votre consommation en laitage (maximum 2 par jour) et essayez de remplacer les laitages de vache et dérivés (yaourts, crèmes, glaces, béchamel…) par des laitages de chèvre ou de brebis dont la composition nutritionnelle est plus adaptée à l’homme.

Viande et œufs

L’important c’est la qualité des aliments que vous achetez. Privilégiez le bio ou le local.

Si vous mangez des légumineuses, vous y trouverez des protéines de bonne qualité. Vous pouvez manger de la viande 2 ou 3 fois par semaine car un excès de protéines animales n’est pas bon pour la santé(*).

A éviter au maximum

Les plats tout-préparés, les sauces industrielles, les apéritifs salés et sucrés, les bonbons, les conserves (prenez plutôt du surgelé), les biscuits, les jus et boissons sucrés.

Tous ces aliments sont riches en huiles raffinés, sucres ou sels raffinés, conservateurs, colorants. Ces molécules ne sont pas adaptées à notre capital enzymatique (***), elles sont donc inassimilables par notre organisme.

Pour compléter

Les compléments alimentaires en vitamines et minéraux peuvent être une bonne manière d’apporter à notre corps des taux optimaux pour le fonctionnement de nos enzymes. Cela ne remplace pas une bonne alimentation, c’est un complément. Vous en trouverez sur des sites en ligne comme Fleurance Nature (Vitaminéraux essentiels).

 

Comment nettoyer les organes filtres de votre corps ?

Ces organes sont appelés  «émonctoires ». C’est par eux que notre corps trie et rejette ce qui n’est pas bon pour lui. Si ces filtres ne peuvent plus faire leur travail, votre organisme va peu à peu accumuler les déchets, ce qui entraîne fatigue, prise de poids et maladies.

Voici le nom de ces organes : le foie, les reins, les poumons, le pancréas, la rate, les intestins, la peau.

La manière la plus simple de les entretenir est de bien boire (1,5l par jour) et d’utiliser des tisanes chaudes (*). Vous pouvez boire un bol par jour de l’une d’entre elles. Le drainage se fait progressivement, c’est la régularité qui compte.

Voici la liste de plusieurs plantes qui sont efficaces :

Romarin, boldo, fumeterre, pissenlit (racine et feuilles), fenouil (graines), psyllium, plantain, ortie, thym, tilleul, verveine, cassis (feuille).

 

Je termine cet article en vous confiant le secret qui a changé ma santé et ma vie : j’ai découvert une céréale qui non seulement nourrit mais guérit (*).

Elle s’appelle le grand épeautre. On la trouve sous forme de pâtes, de farines, de flocons…elle se cuisine comme du blé, mais elle est bien meilleure pour la santé (pas de ballonnements, pas d’intolérance, pas de pic d’insuline..).

Si cela vous intéresse, vous pouvez découvrir ses vertus et son utilisation en cliquant ici.

——————-

IMG_20131024_172130 - CopieArticle écrit par Noémie Achet, qui vous conseille chaque jour sur son blog pour vous aider à dire adieu à la fatigue et aux problèmes de poids grâce à une alimentation et une hygiène de vie saines.

Découvrez-y par exemple mon article qui vous explique les 5 astuces d’un petit déjeuner qui permet d’éviter les coups de barre vers 10-11h.

 

——————

Sources

(*) L’art de guérir par l’alimentation selon Hildegarde de Bingen, Dc Strehlow

(**) Lait, mensonges et propagande, Thierry Souccar

(***) L’alimentation ou la troisième médecine, Dc Jean Seignalet

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Pourquoi continuer à "galérer" ???
Cadeaux: 5 audios + 1 guide PDF
(1) 5 fichiers mp3: pour se motiver et être en forme (lecture de mes articles) + (2) le Guide PDF "Mes 4 techniques pour travailler régulièrement et réussir ses examens"

3 Responses to “Comment étudier sans être épuisé grâce à de bonnes habitudes alimentaires”

  1. Maximilien

    Salut Noémie,

    Merci pour tous ces conseils précieux pour mieux se sentir au quotidien. Je ne suis plus étudiant mais je prendrais bien ces recommandations pour mes repas de tous les jours !

    Au plaisir !

    Répondre
  2. Sridy

    Salut (ça fait longtemps), je n’ai rien à redire, je suis tout à fait d’accord avec l’article. Etre étudiant, c’est une profession à plein temps, qui demande beaucoup d’investissement. Notre cerveau est sollicité en permanence, entre les révisions, interro, exposé, galop, partiels, stages, stress etc.

    Mais l’esprit ne peut rouler à plein régime sans une bonne hygiène, une bonne santé PHYSIQUE. Malheureusement, trop souvent, les étudiants négligent cet aspect : manque de sommeil, malbouffe, manque d’activité physique, et je ne parle même pas de la consommation de certains produits (cigarette, alcool, cannabis et j’en passe).

    PS : Tu comptes choisir quel master ? Moi j’te vois bien faire du management !

    Répondre
    • Kévin

      Hey ! Merci Sridy pour ton commentaire ! 🙂
      L’année prochaine, c’est Sciences de l’Éducation pour essayer d’avoir la Licence en 1 an ! Qu’en est-il pour toi ??? 🙂

      Au plaisir, Sridy !

      Répondre

Laisser un commentaire