La motivation: c’est quoi ? Ca sert à quoi ?

Posted by & filed under .

Pourquoi continuer à "galérer" ???
Cadeaux: 5 audios + 1 guide PDF
(1) 5 fichiers mp3: pour se motiver et être en forme (issus de mes articles) + (2) le Guide PDF "Mes 4 techniques pour travailler régulièrement et réussir ses examens"

Dans mon précédent article j’expliquais en quoi la motivation est importante pour apprendre de façon efficace. Ici, je vais tenter d’expliquer ce qu’est la motivation, et revenir sur l’intérêt d’être motivé.

Aristote disait: « L’homme a naturellement la passion de connaître »

Et je pense que c’est le cas: tous les jours nous rencontrons de nouvelles infos , tout et n’importe quoi: en cours, dans la rue, avec des potes, en regardant la télé, en lisant… Et une partie de ces infos retiennent notre attention, puisqu’il y a forcément des choses qui nous intéressent plus que d’autres.

Allez ! Motivé ! Il faut se motiver !

Mais sans un peu de motivation on ne peut pas se poser de questions, et on ne peut pas apprendre et, retenir toutes les informations rencontrées.

Ce désir d’apprendre, cette motivation est très présente chez les petits enfants, qui posent un tas de questions, qui sont très curieux (les fameux « Pourquoi c’est comme ça ? Et alors pourquoi c’est comme si ?… »). Seulement, avec les contraintes de la scolarité, cette motivation est souvent étouffée, même pour les élèves qui réussissent.

Ah, peut-être que vous avez des idées, au fait, nan ?

C’est quoi la motivation, d’après vous ? Et à quoi elle sert ? Prenez un instant pour répondre à ces 2 questions, vous avez forcément des réponses, puisque vous vivez, que vous avez une expérience de la vie (ouais, sacrée révélation ! 🙂 )

 

Alors, avant toute chose, qu’est-ce-que la motivation ?

  Si on devait la définir…

Je pense que c’est important de commencer par savoir ce que c’est pour pouvoir justement la  l’engendrer, la maîtriser.

On peut désigner la motivation par les termes « curiosité », « désir d’apprendre », ou « moteur ».

Elle se distingue sans doute de la simple volonté. Vouloir, ce n’est pas être motivé. La volonté c’est le gouvernail du navire tandis que la motivation en serait plutôt la voilure, ou le moteur. Vouloir ne suffit donc pas. C’est vraiment la motivation qui aide à puiser dans ses capacités et nos forces pour atteindre un objectif.

Ainsi, quand la volonté nous fait dire: « Je veux réussir mon bac » (=la direction), la motivation nous fait dire: « Il faut que je réussisse mon bac, car je veux entrer à la fac et réussir mes études de médecines, pour devenir pourquoi pas chirurgien » (= les raisons).

  D’après les psychologues

Par ailleurs, d’après les psychologues, la motivation ne serait pas un état, ou encore une mystérieuse énergie psychique, mais un processus dynamique, une construction permanente, qui se détruit et se construit.

Le psychosociologue Claude Lévy-Leboyer, résume ce concept de construction de cette façon:

« Le processus de motivation est sous forme de boucle, et se compose de 6 étapes: 1-j’accepte un objectif, 2- je pense que je suis capable de l’atteindre, 3- je sais quels résultats je vais recevoir en retour, 4- je passe de la belle intention à l’action, 5- je reçois des informations utiles sur ma performance en cours de route (feedback), 6- je confirme ou révise mes objectifs. »

Ainsi, il n’y a pas de ressort unique caché dans le cerveau… Mais c’est bien un semble de facteurs, ainsi que plusieurs motivations, qui contribuent à nous motiver: des buts et valeurs diverses, des modèles, des influences, des stratégies…

   La motivation selon les théories

Plusieurs théories de la motivation, élaborées par des psychologues existent, considérant que la motivation vient d’une pulsion, ou d’un système récompense/sanction, ou encore qui vise une satisfaction personnelle associé à une reconnaissance sociale…

Un grand classique est le fait de distinguer motivation intrinsèque / extrinsèque.

La motivation intrinsèque est ce que l’on fait de son plein gré, et par l’intérêt que l’on porte au sujet d’apprentissage (=raisons « internes »), (cette motivation seraient à privilégier pour apprendre de façon efficace et sur le long terme). La motivation extrinsèque étant ce que l’on fait pour obtenir une récompense (ou éviter quelque chose de désagréable) (= raisons externes)

Exemple: Je peux travailler la physique soit parce que je suis passionné par les électrons, les planètes, les lois de la  nature (motivation intrinsèque), soit parce que c’est une matière à fort coefficient (motivation extrinsèque)

 

Et maintenant, on sait c’est quoi, mais à quoi ça sert d’être motivé ?

J’ai finalement déjà pu répondre à cette question dans mon précédent article.  En effet, elle permet de prendre du plaisir à faire ce qu’on fait, elle permet d’agir pour atteindre l’objectif (réviser régulièrement, se faire des fiches…).

Et plus généralement, voilà ce que permet la motivation:

– c’est une antidote efficace contre l’ennui (-> j’ai appris mes départements lorsque je m’ennuyais en amphi !)
– on est plus impliqué: se pose des questions, envie de comprendre
– le cerveau (limbique) enregistre mieux quand on est motivé (car on prend du plaisir)
– permet d’agir en faisant des actions concrètes (-> j’ai cherché 2 cartes, l’une avec les départements, l’autre vide; j’ai imprimé; je les prenais toujours dans mon sac etc…)

=> Finalement,  c’est un moteur qui pousse à atteindre un but, un projet

On peut même finir par accepter des pratiques rébarbatives, dans un cours. Car être motivé, c’est être plus ou moins passionné par ce qu’on apprend, parce qu’on trouve du sens à ce qu’on fait; et donc ça permet d’être actif, de ne pas attendre d’apprendre, mais aller chercher le savoir, donner de sa personne, s’investir.

 

Exemples:

– Quand je décide d’apprendre morceau de piano, je suis obligé de répéter, répéter, jusqu’à ce que le passage soit maîtrisé. Je répète au moment d’apprendre, mais aussi le lendemain (le cerveau apprend mieux en plusieurs fois, que tout d’un coup !).

Ça peut être chiant, mais finalement, c’est un passage obligé pour apprendre le morceau. Et ce, pour aboutir à un résultat qui permet de procurer une grande satisfaction pour soi et ses oreilles.

– Le passionné de skate qui répète mille fois la même figure. Elle a du sens pour lui: échec et peur de se faire mal ne sont pas des obstacles insurmontables, des freins. Car pour maîtriser sa figure, il doit passer par là.

Ainsi, quelque chose d’obligatoire et sérieux, n’est pas forcément chiant à faire, si on a envie de progresser, si on est motivé par le résultat qu’on en retirera, motivé par le sens que l’on donne à l’entraînement.

– si j’arrive en cours avec des buts et des motivations claires, que j’ai pris le temps définir auparavant, je serai armé pour agir dans le sens de mon but. Quand on s’ennuie dans une matière c’est qu’on subit, qu’on ne trouve aucun sens à suivre le cours, qu’on voudrait faire autre chose: cela arrive c’est humain, puisque on ne nous donne pas le choix de faire ou de ne pas faire. Être motivé, trouver des motivations, peut permettre de mieux réussir dans ce cours.

 

C’est compris ?

Quelques soient la section et le niveau d’études (collège, lycée, études supérieures…), on a des matières qui nous intéressent, et d’autres qui nous gonflent, même si à priori on a choisi la bonne voie. Mais c’est comme ça que ça marche, avec l’institution scolaire, on nous oblige sous prétexte que c’est forcément utile, et on doit le faire, sous peine de ne pas réussir l’examen ou obtenir le diplôme.

 D’où l’utilité de SE MOTIVER !!! J’espère que vous avez saisi ce qu’on peut appeler motivation, et son intérêt.

Dans un prochain article, je vous proposerai des moyens de booster votre motivation, si essentielle dans la réussite de vos études ! Restez connectés 😉

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Pourquoi continuer à "galérer" ???
Cadeaux: 5 audios + 1 guide PDF
(1) 5 fichiers mp3: pour se motiver et être en forme (lecture de mes articles) + (2) le Guide PDF "Mes 4 techniques pour travailler régulièrement et réussir ses examens"

6 Responses to “La motivation: c’est quoi ? Ca sert à quoi ?”

  1. Alexandre

    Bonjour Kévin,

    Tout d’abord, je découvre ton blog et il est vraiment super ! J’aime bien ta façon d’écrire 🙂 Tes articles sont complets et bourrés de référence. C’est génial.

    Ensuite, j’ai aussi un blog sur la motivation et je ne suis pas très d’accord avec une phrase de ton article. Tu définis la motivation comme « un moteur qui pousse à atteindre un but, un projet ».

    C’est vrai mais je trouve que c’est un peu léger. J’ai écris un article pour définir la motivation un peu plus en profondeur. J’aimerais avoir ton avis.

    http://motiv-expertlexpertdelamotivation.blogspot.be/p/la-motivation-cest-quoi_5.html

    Bonne continuation,

    Alexandre Bardiaux

    Répondre
    • Kévin

      Salut, Alexandre ! Merci pour ton commentaire ! 🙂

      Ah ben c’est cool, si mon blog t’enchante, j’en suis ravi ! 😉

      Merci pour ton point de vu, ceci étant, j’ai quand un peu plus développé dans l’article ce qu’était la motivation, donc je ne comprends pas quand tu dis que c’est léger…

      Par ailleurs, je trouve effectivement que la motivation est « un moteur qui pousse à atteindre un but ». C’est un moteur qui a besoin d’énergie, de carburant, et qui s’entretient. Jamais nous pouvons êtes motivé à 100% et tout le temps: cela demande des efforts particuliers pour entretenir sa motivation (un peu de discipline).

      Je vais consulter ton article, en tout cas !

      Encore merci pour ton commentaire, Alexandre, et à bientôt ! 🙂

      Répondre
  2. vatbot

    merci Kévin, tes explications sont claires, je vais essayer
    Big merci
    marie

    Répondre

Laisser un commentaire